Image default
Astuces et Conseils

Tout savoir sur le prêt hypothécaire en Belgique

Il est parfois nécessaire de disposer d’une garantie pour obtenir un crédit bancaire. Le bien servant de gage peut être saisi en cas de payement non honoré. C’est la raison pour laquelle, la décision demande une mure réflexion. Les prochaines lignes expliquent davantage les détails à connaître avant la souscription à un prêt hypothécaire en Belgique.

Un crédit avec une garantie que la banque garde

Le prêt hypothécaire est une forme d’emprunt pour laquelle le créancier requiert une garantie. La banque garde en gage généralement un bien immobilier. Ce système lui donne l’assurance de récupérer son argent en cas d’insolvabilité. La maison ou l’appartement pourra alors être vendu aux enchères pour que le prêteur puisse avoir son capital, mais également les intérêts. Souscrire à un prêt hypothécaire en Belgique ne comporte pas seulement des risques. Cette offre procure aussi son lot d’avantages. Elle permet entre autres d’obtenir une somme assez conséquente. Avec suffisamment d’argent, il est possible d’investir sur un logement décent. De plus, aucun apport personnel n’est exigé. Pour davantage de sécurité, le bâtiment acheté peut être mis en location le temps du remboursement. Puis, le taux d’intérêt se trouve souvent en dessous de ceux d’autres crédits bancaires. L’assurance emprunteur demeure facultative.

Différents types d’emprunts hypothécaires disponibles

Plusieurs formes de prêt hypothécaire sont proposées par les banques belges. La modalité de l’amortissement constitue un critère de choix important. Le plus souvent, l’emprunteur paye le capital et les intérêts avec une mensualité fixe. Le montant du versement périodique peut aussi être variable. Il a également le droit de tout rembourser en une seule fois à la fin de l’échéance. Pour cela, il faudra alimenter un compte bloqué. Les modes de restitution de la dette changent d’une banque à l’autre. Le prêteur et l’emprunteur doivent se mettre d’accord sur le schéma d’amortissement, quitte à composer plusieurs formules. Quoi qu’il en soit, les conditions générales sont plus souples qu’avec les crédits classiques. Le taux est un critère à relever. Ce pourcentage peut être fixe ou variable. Le prêt hypothécaire va au-delà des achats immobiliers. D’autres types d’emprunts existent dans la même catégorie. Les entreprises comme les particuliers peuvent souscrire à ces offres pour couvrir divers besoins financiers.

Souscrire à un prêt hypothécaire en Belgique en toute quiétude

Les conditionnalités des prêts hypothécaires changent à partir de 2020. La Banque Nationale a dicté quelques nouvelles restrictions pour les créanciers. Le crédit doit rester inférieur à 90 % de la valeur du bien si le bâtiment est occupé par le propriétaire. Pour les investissements locatifs, la somme octroyée se limite à 80 % de son prix préalablement estimé par un expert. Une dérogation à ces règles est possible à condition d’apporter des explications motivées. De manière générale, la durée du contrat s’étend sur 20 à 30 ans. Ce serait tout de même préférable de prévoir un remboursement anticipé sans pénalité. Bien que la contribution personnelle demeure facultative, avoir des économies sur un compte bancaire maximise les chances au moment de l’étude de solvabilité. Idéalement, l’ensemble des dettes à régler mensuellement devrait rester en dessous du tiers de la somme des revenus. Enfin, l’emprunteur doit s’informer sur les avantages fiscaux liés aux prêts hypothécaires.

Related posts

Gros plan sur le logiciel de planning de chantier BTP

Odile

Les couvreurs professionnels, c’est toujours avantageux

Tamby

Installation électrique : l’importance de l’intervention d’un professionnel

Angelique