Image default
Non classé

Les principes de base pour réussir l’isolation de votre maison

Quand on rénove une maison, l’une des préoccupations principales est de refaire une isolation plus efficace. Le but est de réduire les factures, d’optimiser le confort à l’intérieur de l’habitat, et d’augmenter la valeur ajoutée de la bâtisse. La question est de savoir comment réussir le procédé.

Avant de commencer les travaux : faire un état des lieux

Il faut d’abord avoir une vision globale des travaux à entreprendre, avant de vous lancer. Il faut savoir que vous n’allez pas vous limiter à la seule isolation des parois pour gagner en confort et faire baisser vos factures. Les autres postes également joueront un rôle important dans l’optimisation de l’isolation de votre maison.

La sensation de confort ne relève pas uniquement de la température de l’air. Celle de la surface des parois doit être également prise en considération. Si le sol est mal isolé, il fera froid au sol et dans l’ensemble de la pièce. Il en est de même pour les autres installations de la maison, comme les fenêtres. En hiver, comme en été, leur orientation joue un rôle important dans l’apport de chaleur solaire.

En d’autres termes, il peut s’agir de plusieurs travaux à la fois, mais que vous pourrez organiser et échelonner en fonction de vos besoins. Vous pouvez visiter ce site pour avoir une idée des points importants à soulever.

Demander un DPE OU Diagnostic de Performance Energétique

Si vous envisagez de vendre votre bien immobilier, le DPE est une obligation imposée par la loi. De même, avant de conclure un contrat de location, vous devez demander un DPE. Le but du processus est de déterminer la performance énergétique de la maison, en prenant en considération la consommation énergétique par mètre carré. La note attribuée varie de A à G, la moyenne étant la note de E, estimée à 240 kW/m²/an.

Le DPE révèle si l’isolation de la maison a été bien faite. Dans le cas contraire, il peut préconiser des solutions pour optimiser le confort énergétique. Même si le DPE n’est pas obligatoire dans votre cas, il est fortement recommandé d’en demander, afin de vous guider dans vos travaux de rénovation.

Bien choisir l’épaisseur de l’isolant

La règlementation thermique impose certaines performances à respecter pour chacun des éléments de la maison : les murs, le sol et la toiture. Le principe est le suivant : plus la paroi est composée de plusieurs couches, plus sa résistance thermique est élevée. On commence d’abord par déterminer la résistance thermique à atteindre, avant de choisir la nature et l’épaisseur de l’isolation.

Il est possible à cet effet d’utiliser différentes matières, du moment que la résistance thermique est assez élevée. Cette résistance thermique sera désignée en principe sur l’étiquette de l’isolant. L’épaisseur de la couche dépendra ensuite de la nature de la matière.

Par ailleurs, il faut savoir que l’isolation se procède par étape, et par élément. Les règles varient en fonction de la zone climatique qui dispose chacune d’une règlementation thermique qui lui est propre.