Image default
Astuces et Conseils

Comment effectuer l’isolation des combles ?

Une isolation thermique est indispensable dans une maison car elle vise à empêcher les transferts de chaleur et protège l’habitation contre les ponts thermiques et les infiltrations d’eau. L’enveloppe thermique d’un bâtiment est composée de deux couches notamment isolantes et étanches à l’air. Lors des travaux de construction ou de rénovation donc, il est faut supprimer les ponts thermiques, supprimer les perméabilités à l’air et les vecteurs de déperdition en isolant les combles.

Isolation des combles : clé du confort thermique

Pour obtenir une meilleure isolation thermique, il est nécessaire d’isoler les combles. En effet, ceux-ci sont les points qui constituent les ponts thermiques et les transferts de chaleur. Pour réussir ce type d’isolation, il devra être conçu avec une attention et cohérence. C’est pour cela qu’il est impératif de faire appel à des professionnels.

Les intérêts d’isoler les combles sont nombreux. C’est une opération permettant de réduire les besoins en chauffage et en climatisation. En obtenantdes économies de chauffage, ce type d’isolation aura donc un impact environnemental positif. De plus, il faut aussi dire que le mode d’isolation utilisé, une bonne isolation des combles apporte une protection du bâtiment contre un vieillissement prématuré et elle n’a pas besoin d’entretien. Outre ceux-ci, isoler les combles permet également de diminuer la facture du chauffage, la dépendance aux énergies fossiles et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il améliore aussi la qualité de vie des occupants durant toutes les saisons. De plus, l’isolation des combles pourrait même aboutir la plupart du temps à l’amélioration de l’isolation acoustique. Enfin, elle permet de réduire le danger sur la condensation notamment pour les peintures et ouvrages de menuiserie. L’isolation des combles est donc très bénéfique.

Quelques points importants à savoir sur l’isolationdes combles

Pour isoler les combles, il faut suivre quelques étapes essentielles. La première consiste à définir la nécessité de l’opération. Celle-ci sera en fonction de la région climatique et de la performance thermique. Il existe des régions où il n’est pas nécessaire d’isoler les combles. Puis, il est nécessaire de bien assurer la pose des isolants pour obtenir de meilleures performances.

En outre, il est nécessaire de respecter les normes européennes sur ce type d’isolation. Enfin, le dernier point à prendre en compte dans ce genre de travaux est de recourir à un professionnel compétent pour obtenir une meilleure qualité des travaux d’isolation thermique et aussi reconnu par l’Etat.

Méthodes pour isoler les combles

Les méthodes à utiliser pour une isolation des combles  dépend s’ils sont perdus ou aménagés. Si ce sont des combles perdus, on utilise l’isolation par soufflage ou l’isolation par rouleau. La première méthode est surtout préconisée dans le cas où on ne peut pas accéder aux combles. Pour la seconde méthode, les combles à isoler doivent être accessibles.

Par contre, si les combles sont aménagés, on peut choisir entre une isolation par intérieur ou par extérieur. La technique par intérieur est plus utilisée car elle possède beaucoup d’avantages. Ici, on place l’isolant entre le mur extérieur et l’intérieur de la maison. On place seulement une simple couche de laine isolante entre chevrons ou une double couche sous rampants. En ce qui concerne l’isolation par l’extérieur, on met en place l’isolant entre les murs et l’extérieur. Ce procédé permet aux murs de conserver la chaleur du chauffage durant l’hiver. Et en été, les murs gardent la fraicheur de l’habitation la journée et la chaleur la nuit. L’isolation des combles par extérieur apporte des avantages. Elle constitue une très bonne résistance à la perméabilité à l’eau. Ainsi, les risques de moisissures diminuent. Puis, avec ce type d’isolation, on constate moins de problèmes de ponts thermiques.

Pour information, quelque que la méthode utilisée pour isoler les combles, on peut choisir entre différents types d’isolants. Sur le marché, il existe les isolants minéraux comme la laine de verre, la laine de roche, le verre cellulaire, l’argile expansée et la perlite. Puis, on trouve les isolants naturels comme le liège, les fibres de bois, la laine de mouton, l’ouate de cellulose,… Après, on a les isolants synthétiques comme le polystyrène, l’expansé, la mousse phénolique. Enfin, on a les isolantes nouvelles générations à savoir brique monomur, bloc monomur, béton cellulaire, le coffrage isolant,…

Utiliser des panneaux d’isolation sous vide ou PIV pour isoler les combles

Pour isoler les combles, il est possible d’utiliser des panneaux d’isolation sous vide ou PIV. Ces derniers sont des nouveaux isolants comportant des qualités thermiques exceptionnelles. Ils sont composés d’un matériau appelé âme qui est renfermé dans un film étanche et mis ensuite en dépression. Sur le plan phonique, ils sont constitués d’aérogels permettant de réduire les nuisances sonores.

Actuellement, les panneaux d’isolation sous vide ne sont pas encore rentables sur le marché à cause de leur prix élevé. Ainsi, on les utilise généralement dans les zones difficiles d’accès. Le bénéfice de ces isolants consiste donc à éliminer les ponts thermiques tout en permettant la mobilité d’une fenêtre par exemple. En effet, lorsque les fenêtres s’ouvrent à l’intérieur, il serait mieux d’opter pour un isolant sous vide qui est très mince au lieu d’un isolant classique autour de la fenêtre qui risque de gêner l’ouverture. Ils sont aussi idéals dans les combles. Il faut seulement savoir bien les poser. Cela nécessite quelques conditions importantes et une main d’œuvre importante. Ces types d’isolants doivent être posés en deux couches croisées à joints décalés pour éviter les ponts thermiques provoquées par le bord à bord. A cause de leurs fragilités, ils ne doivent pas non plus être percés sinon ils perdent leurs qualités. De plus, il est nécessaire de bien connaître les mesures précises des surfaces à traiter car les panneaux ne peuvent pas être recoupés.

En conséquence de ces conditions, on utilise rarement les panneaux d’isolation sous vide dans les habitations. De plus, leur longévité n’est pas précise même si des tests ont estimés à environ 50 ans. En ce qui concerne cette longévité, les panneaux d’isolation sous vide sont perméables à la vapeur d’eau.

 

Related posts

Chasseur immobilier : la solution pour trouver son logement !

Irene

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Clarisse

Trouver la maison idéale en quelques points

Irene