Image default
Astuces et Conseils

Les informations utiles sur le toit en shingle

La toiture sert d’habille et de protection contre tous les désagréments naturels pour votre maison. La couverture constitue une étape primordiale lors de sa construction. Par ailleurs, il vous est imposé de faire un choix sur le type de toit à poser. Il existe de nombreuses sortes de toits servant de revêtement. Cet article vous donnera les détails nécessaires à savoir sur celui en shingle.

Zoom sur les caractéristiques de ce type de toit

Originaire des États-Unis, le shingle est un outil de couverture très répandue dans cet État, mais également au Canada. Connu sous le nom de bardeau en France, ce type de toit est constitué à partir d’une feuille de feutre asphalté ou bitumé selon le cas et renforcé par de fibre de verre stratifiée lui attribuant une certaine rigidité. L’utilisation des granulés minéraux lors de la composition du bardeau permet d’obtenir une variété de colories telles que le rouge comme la toiture en terre cuite, la jaune, le vert, le gris et noir lui procurant l’aspect d’une ardoise, etc. Ces différentes teintes donneront une silhouette harmonieuse à votre immeuble.

Il existe de multiples styles de bardeaux. Citons-en quelques-uns :

  • Les bardeaux architecturaux
  • Les bardeaux de toit
  • Les bardeaux de toit secoués
  • Les bardeaux solaires
  • Les bardeaux de toit frais

La liste est longue, mais le choix varie en fonction de vos demandes. En cas de doute, les couvreurs expérimentés en la matière sont à votre disposition pour vous aider à prendre une décision.

Comment se pose le toit du vertuile ?

Deux méthodes de placement sont à votre portée pour la réalisation du revêtement. Le procédé américain, plus facile et rapide, et la technique française, plus complexe que le précédent, mais vous assurera une longévité de vie. Cette dernière reste souvent le plus recommander par les couvreurs.

Le premier moyen de pose s’effectue par un collage ou clouage direct du bardeau sur les voliges ou les panneaux de bois agglomérés, initialement habillés d’un tissu de feutre étanche. Une opération largement simple, demandez les conseils des experts si vous voulez installer votre toit vous-même. Par contre, l’exécution du système français en la matière requiert l’intervention d’un professionnel expérimenté comme ce couvreur qui se trouve dans le 02. En effet, le spécialiste réalisera l’aménagement d’un isolant thermique sous la couverture avant toute mise en place du vertuile. Ensuite, le shingle sera fixé sur des liteaux avec des crochets. Ce long et complexe processus sollicite l’aide des artisans professionnels.

Avantages du toit en shingle

D’abord, à travers l’existence d’une multitude de colories, le shingle offre plus d’esthétisme à votre couverture. Ensuite, constant que c’est un  produit de bon marché, l’achat de ce modèle est à la portée de la majorité des propriétaires. En effet, le vertuile est moins couteux que tous les autres types de toits comme la tuile ou le chaume. Le prix de ce type de revêtement s’élève en effet entre 10 à 15 euros le m2. Le bardeau s’ajuste à presque toutes les diverses pentes. Il suffit en effet que la vôtre possède une inclinaison minimum de 20°. La rapidité et la simplicité de la pose sont également des avantages qu’elle vous procure.

Les inconvénients du toit en shingle

Malgré le fait que ce matériau soit d’un très bon rapport qualité/prix, la résistance de la vertuile est remise en cause. En effet, sa durée de vie se limite à 25 ans. Par ailleurs, l’insuffisance d’isolation et d’étanchéité freine la longévité de son existence. Enfin, une mauvaise disposition de ce type de toiture entraine sa fragilité. En l’occurrence, cela engendrera des problèmes de revêtement. Ainsi, il faut prendre en compte la possibilité que des dégâts considérables puissent se manifester.

Related posts

Maîtriser la défiscalisation Pinel pour rentabiliser son investissement immobilier

Tamby

Bornage judiciaire : Tout ce qu’il faut savoir

Odile

Bien choisir votre micro station d’épuration

Clarisse