Image default
Construction et rénovation

Les facteurs à prendre en compte pour éviter les risques de fuite

On a tendance à oublier notre toit et on se rend compte bien trop tard des dégâts qui résultent de ce manque d’entretien. En effet, la toiture nécessite des vérifications régulières et fréquentes pour s’assurer qu’elle est toujours parfaitement étanche et n’est pas susceptible d’encourir les éventuels risques de fuites. D’ailleurs, il existe des moments opportuns pour faire ces vérifications. Vous allez connaitre ces périodes propices au contrôle d’un toit dans la suite de cet article.

La canicule

Certes qu’il est toujours préférable d’effectuer de manière fréquente l’inspection de son toit à n’importe quel moment. Seulement après une forte chaleur, la toiture est vulnérable et donc sujette à une fuite d’eau.

En effet, durant les périodes de forte chaleur, les joints d’étanchéité sur votre toit fondent surtout pour le cas d’un toit-terrasse. Cela est dû à une exposition prolongée du toit à une température très élevée. Car évidemment, la toiture est en premier plan lorsque le soleil est à son zénith c’est pourquoi elle ne peut qu’absorber et encaisser toute la chaleur diffusée par ce dernier. D’ailleurs, le toit absorbe la chaleur de deux manières : par convection et par conduction. Mais dans ces deux cas, le résultat reste le même : l’étanchéité du toit est ébranlée ce qui conduit à une fuite d’eau.

Toutefois, il faut noter que dès fois la toiture est tellement résistante que même une intense chaleur qui se prolonge sur une longue période ne peut mettre à l’épreuve son étanchéité. Cependant, pour inhiber tous les risques, il vaut mieux faire appel à un couvreur après une période de forte chaleur pour vérifier l’état de votre toiture. Ainsi, vous ne serez jamais pris au dépourvu par des fuites d’eau.

Le froid rigoureux

Comme la chaleur intense, l’extrême froid peut aussi conduire votre toit à fuiter. En effet, durant l’hiver surtout lorsque la température chute, un bâtiment ou une maison subit ce qu’on appelle le phénomène de dilatation. Pendant ce phénomène, les matériaux se rétractent et laissent place alors au vide qui favorise l’absorption de l’humidité ainsi que les risques de fissures. Et de cette humidité absorbée, de ces fissures plus prononcées avec le temps peuvent résulter la fuite de votre toiture.

Et le signe avant-coureur d’une fuite dû au froid est l’infiltration d’une vague de froid dans votre maison. Ainsi, si vous constatez ce froid qui s’infiltre peu à peu à l’intérieur de votre bâtiment, il est impératif que vous fassiez appel à un expert en toiture tel que ce couvreur dans le Gard pour intervenir en urgence sur votre toit. Cependant, il est bien de noter que la fuite n’est possible que si votre maison notamment votre toiture est exposée à ce froid extrême pendant une durée assez conséquente.

Négligence sur l’entretien du toit

Comme on l’a mentionné ultérieurement, l’entretien de notre toit passe souvent en second plan, voire en dernier plan dans notre priorité. Alors que son manque d’entretien peut entraîner des problèmes importants sur votre toiture.

Au fait, lorsque vous négligez l’entretien de votre toit, il peut devenir le lieu de prédilection de certains végétaux. Or, ces végétaux peuvent d’une part boucher par exemple votre gouttière alors les eaux de pluie ne peuvent plus être évacuées normalement ce qui provoque la fuite d’eau.

D’un autre part, ces végétaux appelés communément mousses absorbent de l’eau pour sa survie et l’humidité peut alors infiltrer peu à peu votre toit. Ainsi, il est important que vous engagiez un couvreur pour appliquer des produits anti-mousses sur votre toit pour garder son étanchéité.

De ce fait, pour préserver son toit, vous devez toujours prioriser son entretien. Et le couvreur est le mieux qualifié pour le faire, mais aussi il est aussi en mesure d’inspecter votre toit après une longue période de froid et de chaleur extrême.

Related posts

Efficacité énergétique : comment optimiser l’isolation de son habitat ?

Odile

Installer des panneaux photovoltaïques : une solution pour accéder à l’indépendance énergétique

Odile

Les questions à se poser lors d’un projet de toiture

Tamby