Image default
Construction et rénovation

Volet roulant rénovation : trois critères pour bien choisir

Usage, coup de vieux ou simple besoin de rénovation, nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser à la rénovation d’un volet roulant. Comme il s’agit de rénovation et non d’une nouvelle construction, il y a quelques points assez spécifiques à prendre en compte. Voici trois critères à prendre en compte pour mieux choisir.

Premier critère, la dimension des bâtis

Lors d’une rénovation, les installations sur les bâtis déjà présents posent toujours quelques problèmes. En premier lieu, il y a certaines restrictions au niveau des dimensions. C’est pour cette raison que l’installation des volets roulants rénovation prévoit une démarche assez particulière. Plus précisément, les références des stores doivent dépendre des constructions déjà présentes. Dans ce cas, il est indispensable d’opter pour les volets roulants sur-mesure. Ainsi, tout ce qui est préfabriqué est à exclure. Par la suite, il est possible que certain bâtis ne puissent accueillir qu’un type spécifique de volet. C’est la raison pour laquelle il est toujours crucial, voire même indispensable de se référer à des avis d’expert. Le plus prudent serait d’opter pour des fournisseurs spécialisés dans le domaine.

Second critère, la pose des volets roulants

La pose est également un critère clé pour bien choisir un volet roulant rénovation. Il existe généralement trois types de poses.

  • La « pose sous linteau » ou « pose sous linteau extérieur » : Comme son nom l’indique, il s’agit d’une installation où le coffre est aligné à la façade et l’enroulement est orienté vers l’extérieur. Ce type de pose peut causer un problème pour les rénovations, car il est possible que les dimensions du linteau ne correspondent pas au coffre. Ainsi, un lège dépassement par rapport à la façade est à prévoir.
  • La « pose sous linteau intérieur ». Cette poseest toujours installée sous le linteau et le coffre reste du même niveau à la façade. Contrairement au précédent, l’enroulement se fait vers l’intérieur. Ainsi, coté aspect, le coffre est tourné vers l’intérieur. Une des particularités de cette pose est l’absence de poignée à l’extérieur. Aussi, il reste un espace entre le bâti et le volet roulant.
  • La « pose en applique » est le type de pose où le volet s’installe contre la façade. Ainsi, l’enroulement est en extérieur. Ce type de pose procure l’avantage de bénéficier d’un maximum de luminosité à l’intérieur. C’est notamment grâce au caisson et les coulisses qui entourent la menuiserie. C’est l’un des types de pose qui est idéal pour les travaux de rénovation.

Troisième critère, le matériau et la praticité

Après les détails techniques sur l’installation, il est crucial de bien choisir le modèle. Par cela, il faut prendre en compte le type de matériau de fabrication et les fonctionnalités. Ces deux critères assurent notamment le coté pratique de l’utilisation du volet roulant. Les matériaux de fabrication les plus fréquents sont le PVC et l’ALU. Il existe également des stores en bois, mais cette matière reste plus couteuse et moins résistante. Sur le plan pratique, on peut choisir entre des volets manuels et des volets électriques.

Related posts

Les questions à se poser lors d’un projet de toiture

Tamby

Aide rénovation 2020, allégez le coût de vos travaux

administrateur

Le ravalement de façade : un processus incontournable pour tous les propriétaires

Tamby